Libraire Camille Sourget

Livres Anciens

Le bibliophile possèderait le pouvoir de collectionner les livres pour rassembler les connaissances humaines afin de les transmettre.

L'amateur de beaux livres anciens qui veut se constituer une bibliothèque digne de ce nom aime passer du temps à découvrir, contempler, évaluer, prendre en mains les ouvrages précieux , les palper, humer l'odeur du papier, caresser les dos.

Il s'agit autant d'une quête intellectuelle que d'un plaisir sensuel. A la différence du bibliomane qui entasse les volumes, le bibliophile choisit avec la rigueur que lui donnent sa connaissance intime de l'histoire du livre et sa culture littéraire.

L. Carteret donnait au collectionneur de livres anciens en devenir le conseil suivant : « Avant d'acheter un livre ancien consultez un libraire compétent et sérieux et laissez-vous guider par lui.»

Le libraire aime les livres et veut les faire aimer. Il entretient une relation de connivence avec l'amateur de livres anciens. Par sa capacité à commenter, à transfigurer le livre ancien, le libraire devient un complice pour le collectionneur.

Et, puisqu'une bibliothèque n'est vraiment vivante que dans la mesure où elle se transforme et s'enrichit » (C. Galantaris), le libraire va cheminer aux côtés de l'amateur éclairé. « Certains bibliophiles ne rassemblent pas une collection, ils la créent de la même façon que l'on crée une ouvre d'art ». Ils s'investissent à fond, s'abandonnent sans réserve aux fantaisies de leur imagination, donnant à leur collection une forme, une coloration uniques.

Voyage dans l'espace et dans le temps, la création d'une bibliothèque reflète la personnalité du collectionneur de livres anciens.

« Longtemps libraires et bibliophiles conservent le regard inaltéré de la jeunesse. L'amour des livres développe une grande finesse et une sensibilité non moins grande, et le moyen de les découvrir une énergie et des qualités multiples parmi lesquelles, on l'a deviné, la ruse, l'adresse et la diplomatie. »

Livres Anciens